Descriptions de classifications - Finances ; professionnels sous-groupe

Introduction

Les descriptions contenues dans le present document sont généralement fondées sur les norms de selection de la Commission de la fonction publique s'appliquant au recrutement et à la selection d'employés permanents ou temporaries pour la fonction publique du Canada. Il est à noter que les indications du present catalogue sont très générales et les fondés de pouvoir des ministères et organisms fédéraux concernés fourniront à l'entrepreneur plus de details concernant les exigencies des postes au moment de commander les services d'employés temporaries.

Finances-professionnels (FIN)

Au but de simplifier les nombre de classifications, les Vérificateurs, les Personnelles de la gestion des finances, les Agents de commerces, les Conseillers en personnel et les Personnelles de l'achat et de l'approvisionnement (tous élaborés si dessous), seront considerés comme « Finances – professionnels ».

  1. FIN subalterne (Niveau I) – Le titulaire travaille sous supervision
  2. FIN intermédiaire (Niveau II) – Le titulaire travaille de façon indépendante
  3. FIN supérieur (Niveau III) – Responsabilité professionnelle sous la direction générale d'un gestionnaire supérieur

Vérificateur (AUD)

Vue d'ensemble

Définition de la catégorie professionnelle
La planification, l'exécution et le contrôle des programmes de vérification; la prestation de conseils

Fonctions types associées à cette catégorie professionnelle
Appliquer les normes de vérification généralement acceptées à la vérification des activités d'organisations gouvernementales, financières, commerciales et industrielles dans le cadre d'une ou de plusieurs des fonctions suivantes.
  • la vérification des comptes et des dossiers financiers de personnes, d'entreprises commerciales, et des autorités fédérales, provinciales, municipales ou étrangères en vue de déterminer s'ils sont exacts et s'il est justifié d'établir ou de vérifier les coûts, ou de vérifier si les opérations sont conformes aux dispositions prévues dans les lois, les règlements, les accords ou les contrats
  • la prestation de conseils à tous les échelons de la direction
  • la vérification des données et des activités financières, opérationnelles et administratives au sein des ministères du gouvernement, des organismes et des bénéficiaires de financement en vue de vérifier l'efficacité, l'efficience et la rentabilité des systèmes financiers et autres, de même que des pratiques et des contrôles de gestion, et la conformité avec les politiques, les lois, les accords et les contrats
  • la supervision ou la direction de chacune des fonctions précitées

Exigences minimales
Étudiant ayant demandé un certificat 1 d'immatriculation accordé par une corporation professionnelle de comptables ou de vérificateurs reconnus (une formation universitaire est d'ordinaire préalable) en vue de l'obtention de l'un ou l'autre des titres professionnels suivants :
  • Comptable agréé (C.A.)
  • Comptable en management accrédité (C.M.A.)
  • Comptable général licencié (C.G.A.)
  • Certified Internal Auditor (C.I.A.)

Vérificateur – niveaux de responsabilité

AUD – Subalterne (Niveau d'entrée et de travail)
Niveau typique de responsabilité
  • Le titulaire planifie et procède à des vérifications peu complexes des livres et des dossiers des clients en vue d'assurer leur conformité avec les lois et les politiques pertinentes; et (ou) il recueille des renseignements sur l'efficience, la rentabilité et l'efficacité des opérations
  • Le titulaire établit les frais des évaluations, des contrats et des accords, explique les résultats des vérifications aux contribuables, aux entrepreneurs et aux clients; il prépare des rapports de vérifications détaillés
  • Le titulaire fournit des informations et des interprétations relatives aux lois et aux règlements pertinents

Supervision reçue et exercée
Le titulaire est principalement responsable de son propre travail, mais il peut à l'occasion diriger celui de ses collègues. Toutes les tâches de verification sont de caractère peu complexe et sont exécutées selon les directives d'un superviseur de la vérification et conformément aux procédures et aux règles établies dans les manuels. Le titulaire établit des contacts en vue d'obtenir les informations nécessaires à l'établissement d'une application connexe. Les discussions englobent les problèmes techniques influant sur la compréhension des règlements et des procédures, de même que sur l'acceptation des évaluations et des résultats de la vérification

Exigences
Étudiant ayant demandé un certificat d'immatriculation décerné par une corporation professionnelle de comptables ou de vérificateurs reconnus; bonne connaissance pratique des diverses lois et des divers règlements, ainsi que des pratiques courantes de gestion de l'organisation vérifiée; connaissance exhaustive des normes de vérification et de comptabilité généralement acceptées.
AUD – Intermédiaire (Niveau de travail principal ou chef d'équipe)
Niveau typique de responsabilité
  • Le titulaire planifie et réalise des vérifications et des enquêtes de complexité moyenne; ou il planifie, et réalise des vérifications de grande complexité et de nature délicate révisé et(ou) étudie les comptes d'organisations de grande envergure et grande complexité y compris les opérations des filiales, des sociétés affiliées et des sociétés étrangères dont certaines font appel à des systèmes comptables hautement décentralisés et(ou) informatisés; et(ou) il planifie, surveille et coordonne le travail de vérificateurs professionnels aptes à réaliser des vérifications de faible à moyenne complexité
  • En consultation avec le gestionnaire, le titulaire planifie et coordonne les détails de la vérification, les besoins en personnel, les méthodes à utiliser pour les domaines d'intérêt particulier, le programme et la portée de la vérification. Il évalue le système de contrôle interne. Il élabore des plans de travail détaillés pour chacune des tâches; il définit les échéanciers et les objectifs. Il peut déterminer les besoins connexes en ressources humaines
  • Le titulaire exécute des projets spéciaux associés à des problèmes techniques complexes. Ce travail exige de grandes connaissances et une vaste expérience liée à l'exercice d'une fonction spécialisée qui a une incidence importante sur l'organisation cliente et qui exige la prestation de services spécialisés de consultation. Il collabore à l'élaboration des politiques, des normes et des pratiques en matière de vérification
  • Le titulaire rédige des rapports à l'intention de la direction qui concernent les tâches de vérification et il recommande l'attestation des informations financières ou la formulation de réserves à cet égard et l'acceptation des recommandations issues de la vérification
  • Au besoin, le titulaire planifie, contrôle et coordonne le travail du personnel affecté aux tâches de vérification en vue d'assurer la pertinence des documents de travail; il contrôle la qualité du travail exécuté en vue d'assurer la conformité avec les normes professionnelles de la vérification. Il rédige les rapports portant sur les affectations et le rendement au travail, collabore à l'évaluation des employés, propose des mesures disciplinaires, recommande la formation et le perfectionnement, etc
  • Le titulaire interprète un éventail de lois, de règlements et de manuels à l'intention des subalternes et des entités vérifiées; il consulte des experts au sujet de situations ou de problèmes litigieux de vérification et il résout des questions complexes sur le plan technique

Supervision reçue et exercée
Le travail est exécuté sous la direction générale et selon les directives et les conseils du gestionnaire, conformément aux politiques et aux procedures pertinentes. Le spécialiste doit faire preuve de discernement et d'esprit d'initiative en raison du haut degré de complexité et de l'importance des entités vérifiées. Un discernement et un esprit d'initiative doivent aussi être appliqués à l'exercice de fonctions de supervision de premier niveau relatives à la planification, à l'organisation et au contrôle des travaux, ainsi qu'à la résolution des problèmes et des litiges. La responsabilité varie entre gérer son propre travail et (dans le cadre d'un travail de vérification donné) donner des directives aux vérificateurs subalternes sur l'exécution des tâches à la planification, l'attribution, l'examen et l'évaluation du travail des vérificateurs (selon une formule continue) affectés à des vérifications de complexité de faible à moyenne

Exigences
Inscription au tableau d'une corporation professionnelle de vérificateurs ou de comptables reconnus ou admissibilité à l'inscription; connaissance exhaustive d'un large éventail de lois, de règlements, de principes comptables généralement acceptés, de normes de vérification, de systèmes de comptabilité informatisés et des pratiques courantes de gestion de l'entité vérifiée (s'il y a lieu); et une expérience.
AUD – Supérieur (Spécialiste ou gestionnaire)
Niveau typique de responsabilité
  • À titre de spécialiste, il planifie, coordonne et réalise des recherches pour le compte d'industries complexes et il élabore des politiques et des lignes directrices nationales en matière de vérification.
    ou
  • les activités des vérificateurs, notamment la réalisation des vérifications et des enquêtes, ainsi que l'élaboration de décisions anticipées en matière d'impôt sur le revenu qui lient les parties, d'un programme de contrôle national exhaustif inhérent aux vérifications régionales et aux opérations de remboursement
  • À titre de spécialiste, il offre une interprétation technique aux vérificateurs oeuvrant dans les organisations géographiquement disséminées.
    ou
  • À titre de directeur de la vérification, il planifie, dirige, organise, contrôle et gère (à l'échelle régionale, nationale ou de l'Administration centrale ministérielle)
  • À titre de spécialiste, il dirige les activités des vérificateurs dans le cadre de l'exécution d'un projet.
    ou
  • À titre de directeur de la vérification, il recommande l'élaboration ou la modification de politiques, de lignes directrices, de circulaires et autres à l'échelle nationale
  • Le titulaire résout des litiges mettant en cause d'importantes sommes d'argent et certaines interprétations difficiles de la loi; il prépare des mémoires et des rapports
  • Le titulaire gère les programmes et le personnel de vérification en supervisant le travail des vérificateurs subalternes
  • Le titulaire donne des conseils, des explications et des interprétations concernant les lois et les politiques

Supervision reçue et exercée
  • Le titulaire doit faire preuve d'esprit d'initiative et de discernement dans le cadre de la recherche, de l'élaboration, de l'amélioration, de la communication des techniques de vérification; ou dans le cadre d'activités telles que l'évaluation de méthodes de rechange utilisées pour atteindre les objectifs de la vérification, l'élaboration et l'instauration de nouvelles techniques de vérification et de nouvelles installations spécialisées, l'examen des décisions et des recommandations formulées par les vérificateurs subalternes, l'élaboration de procédures de vérification et de programmes de contrôle exhaustifs, la réalisation d'enquêtes, la négociation de solutions, la résolution des litiges, etc
  • À titre de spécialiste, le titulaire exerce une supervision dans le cadre d'un projet donné
  • À titre de directeur de la vérification, le titulaire effectue, par l'entremise de superviseurs subalternes, la gestion courante des services de vérification qui réunissent d'ordinaire les vérificateurs et les membres du personnel administratif, de bureau, financier et contractuel. En règle générale, cette responsabilité s'étend au ministère, à un programme ou à une composante organisationnelle importante d'un ministère

Exigences
Inscription au tableau d'une société de comptables ou de vérificateurs reconnu ou admissibilité à l'inscription; connaissance exhaustive d'un large éventail de lois, de règlements, de principes comptables généralement acceptés, de normes de vérification, de systèmes de comptabilité informatisés et des pratiques courantes de gestion et de bureau utilisés par l'organisation vérifiée; et une expérience liée à la supervision de vérificateurs professionnels

Personnel de la gestion des finances (FI)

Les agents de l'administration financière s'acquittent de tâches portant sur les états financiers et sur le rapprochement et la vérification desdits états au sein de l'administration publique fédérale. Ils travaillent dans divers domaines, y compris l'examen du prix de revient et des finances, les politiques financières, l'analyse des ressources et les services de comptabilité générale. Leurs fonctions peuvent comprendre particulièrement la préparation d'états financiers, l'analyse préliminaire de ces états et la présentation des états aux agents supérieurs des finances.

Exigences
Le personnel de niveau subalterne fourni doit détenir un diplôme d'une université ou d'un collège communautaire ou être inscrit en bonne et due forme à un programme menant à une désignation comptable reconnue. Le personnel de niveau intermédiaire doit posséder une désignation comptable professionnelle d'une institution reconnue. Le personnel fourni doit posséder une vaste expérience. Il doit posséder une bonne connaissance des exigences des états financiers au sein de l'administration publique fédérale, ainsi que la Loi sur la gestion des finances publiques

On a besoin de FI de deux niveaux:
  1. FI subalternes
    Ceux-ci seront chargés de tâches portant sur les activités financières du ministère au niveau des agents aux inscriptions

  2. FI intermédiaires
    Ceux-ci devront exécuter des travaux plus complexes dans diverses activités financières qui seraient normalement effectuées par un comptable professionnel ou un agent des finances de niveau intermédiaire

Agent de commerce (CO)

Vue d'ensemble

Définition des fonctions de la classe professionnelle
Planifier, exécuter et contrôler les programmes d'expansion économiques et les programmes conçus en vue de promouvoir l'établissement, la croissance et l'amélioration de l'industrie, du commerce et de l'exportation, étudier les règlements de la profession et du commerce

Fonctions typiques de la classe professionnelle
  • Promouvoir une utilisation plus efficace des ressources dans des secteurs géographiques particuliers en menant des études et des enquêtes et en implantant des programmes et des projets
  • Promouvoir l'élaboration et l'utilisation de technologies industrielles modernes et fournir un soutien aux industries de la fabrication aux prises avec des problèmes d'expansion et d'ajustement
  • Promouvoir l'expansion économique orientée vers les groupes, les régions, les industries ou promouvoir l'économie nationale dans son entier
  • Promouvoir l'exportation d'équipements, de produits ou de services de l'industrie canadienne, y compris de l'industrie du tourisme; améliorer l'accessibilité des produits canadiens sur les marchés étrangers en fournissant des conseils aux entreprises, aux associations professionnelles ou aux organismes gouvernementaux du Canada en protégeant et en favorisant les relations commerciales du Canada ou en faisant en sorte que l'aide et les programmes financiers du Canada tiennent compte de l'exportation
  • Étudier et évaluer les innovations du commerce international et des méthodes de négociation et leurs répercussions sur l'économie canadienne
  • Administrer les lois concernant les associations d'entreprise, les fusions, les monopoles et les contraintes du commerce
  • Examiner les dossiers et les rapports des compagnies d'assurance, des sociétés de fiducie et de prêt, des sociétés de petits prêts, des sociétés fraternelles, des associations coopératives de crédit et des prêteurs enregistrés en vue de vérifier leur solvabilité et leur conformité avec la loi et les règlements qui régissent leurs activités
  • Superviser ou diriger l'une des fonctions susmentionnées

Exigences minimales
Un diplôme universitaire ou une capacité manifeste d'accomplir le travail avec les aptitudes normalement requises pour terminer un cours secondaire. Pour des fonctions particulières, il peut être obligatoire de mettre en pratique des connaissances, des aptitudes ou des principes relatifs à une spécialisation ou à une profession

Niveaux de responsabilités de l'agent de commerce

1. CO – Subalterne :

Niveau d'entrée en fonction en tant que spécialiste responsable de tâches ou d'enquêtes, généralement de nature simple, se déroulant de façon cyclique ou répétitive.

Niveau typique de responsabilité
  • Exerce à l'intérieur d'un contexte organisationnel où l'emploi consiste en des segments de projets ou fait partie d'une enquête, d'une promotion ou d'une affectation administrative, permanente ou occasionnelle
  • Utiliser des méthodes et des techniques établies qui peuvent exiger certaines adaptations aux modifications
  • Coordonner à l'occasion le travail avec celui de personnes extérieures à l'organisation

Chargé d'analyser des informations et des données et de présenter les résultats des études pour examen et approbation.
  • Supervision reçue et exercée
  • Les tâches, les procédures et les objectifs à suivre sont prescrits
  • Chargé de choisir et d'appliquer les procédures appropriées. Les objectifs sont définis par le superviseur

Exigences
  • Diplômes d'une université ou capacité manifeste de réaliser le travail, avec l'aptitude normalement requise pour terminer des études secondaires. Pour des tâches particulières, il peut être obligatoire de mettre en pratique des connaissances, des principes ou des aptitudes particulières relatives à une spécialisation ou à une profession (par exemple des méthodes et principes statistiques, de l'économique, de la mise en marché, de la finance, de la comptabilité, de l'administration commerciale, du droit)
  • Connaissance des règlements connexes et des objectifs de l'organisation concernée

2. CO – Intermédiaire

Superviseur ou spécialiste; planifier, analyser et donner des conseils. Charger de réaliser les objectifs prévus. Présenter des propositions de projets.

Niveau typique de responsabilité
  • Planifier et réaliser divers projets et tâches faisant partie d'un programme ou se rattachant à une sphère de travail particulière, exiger une planification et une élaboration initiales; entreprendre l'élaboration de projets et y participer
  • Adapter et modifier des méthodes et des techniques et élaborer de nouvelles approches
  • Administrer des programmes normalement coordonnés avec d'autres programmes externes et surveiller les répercussions de leurs objectifs
  • Chargé de cerner les problèmes, de déterminer les tâches à entreprendre et de planifier les approches destinées à répondre aux objectifs
  • Chargé de l'analyse et de l'interprétation des résultats

Supervision reçue et exercée
  • Chargé de réaliser les objectifs prescrits; résoudre la plupart des problèmes qui surgissent
  • Chargé d'organiser son propre travail et de choisir des méthodes qui donneront des résultats
  • Consulter des collègues et obtenir les conseils de supérieurs
  • Faire des recommandations sur la planification à long terme liée au domaine de travail
  • Chargé de contrôler les ressources physiques et financières, de diriger les subalternes et de soutenir le personnel
  • Chargé de recommander le recours aux services de consultants externes

Exigences
  • Diplôme universitaire ou capacité manifeste d'effectuer le travail, avec l'aptitude normalement requise pour terminer des études secondaires
  • Connaissance des théories, principes, méthodes et techniques du domaine et volonté de poursuivre des études en vue de se tenir au courant de la spécialisation du travail
  • Une compréhension approfondie des grandes lignes des différents programmes est aussi demandée
  • Connaissance approfondie des théories, des principes, des méthodes et des techniques du domaine, acquise par une expérience au travail et (ou) des projets post-universitaires officiels ou officieux
  • Une compréhension approfondie des grandes lignes des programmes est aussi exigée

3. CO – Supérieur

Niveau de gestion. Responsable du contrôle, de la formation ou de l'évaluation du rendement et de la planification, de l'orientation et de la realization satisfaisante des programmes.

Niveau typique de responsabilité
  • Responsable des décisions relatives à la dépense de sommes importantes et à l'approbation de budgets concernant des activités et des programmes définis
  • Contribuer à l'élaboration de politiques et à une planification à long terme; proposer des approches nouvelles et uniques pour la solution de problèmes complexes
  • Ce travail est normalement coordonné avec celui des supérieurs externes à l'organisation
  • Responsable d'entreprendre, de planifier et de diriger des tâches dont l'apport est essentiel à l'élaboration du programme
  • Assurer la pleine responsabilité de la résolution de problèmes difficiles et complexes

Supervision reçue et exercée
  • L'étendue de la planification et de l'élaboration requises va de la planification de l'approche et de l'utilisation de techniques dans le cadre de programmes jusqu'à la coordination et à l'implantation d'un ou de plusieurs programmes et jusqu'à la participation à l'élaboration de politiques
  • Chargé de planifier et de diriger des programmes; diriger un grand nombre d'agents et d'employés de soutien et préparer et administrer un budget et des fonds attribués
  • Chargé de coordonner les activités des agents subalternes avec celles des conseillers et d'autres organisations. Offrir des conseils à la haute gestion

Exigences
  • Diplôme universitaire ou capacité manifeste de réaliser le travail, avec l'aptitude normalement requise pour terminer des études secondaires
  • Posséder des connaissances acquises par l'entremise d'une expérience importante et (ou) d'études officielles ou officieuses au niveau post-universitaire en vue de se tenir au courant du domaine, de la loi, des politiques, des règlements et des programmes connexes
  • Posséder une connaissance parfaite des sources, des précédents, des pratiques et du domaine ainsi que des domaines connexes
  • Connaissance approfondie des lois, politiques et règlements régissant les programmes gouvernementaux

Conseiller en personnel (PE)

Vue d'ensemble

Définition de la catégorie professionnelle
Planification, exécution et contrôle des fonctions liées au personnel

Fonctions types associées à cette catégorie professionnelle
Les fonctions ou les sous-fonctions liées au personnel des ministères et des organismes centraux visent les objectifs suivants :
  • Utiliser ses qualités de chef, prodiguer des conseils et exercer des compétences spécialisées en vue de collaborer avec la direction au travail visant à l'utilisation optimale des employés de l'organisation
  • élaborer, recommander et mettre en oeuvre des politiques, des normes et des solutions aux problèmes
  • assurer l'application uniforme des politiques et des normes

Fonctions liées au personnel
Les six fonctions de base sont les suivantes :
  1. Classification/analyse organisationnelle
  2. Dotation en personnel
  3. Relations avec le personnel
  4. Formation
  5. Planification des ressources humaines/équité en matière d'emploi/expansion de l'organisation
  6. Aide aux employés

Chacune de ces fonctions comporte de nombreuses activités qui, aux fins du présent document, sont désignées sous le nom de sous-fonctions. (Par exemple, les sous-fonctions de la fonction «classification/analyse organisationnelle» sont les suivantes: évaluation des emplois, vérification de la classification, grief de classification, etc.; les sous-fonctions de la fonction "dotation en personnel" sont les suivantes: recrutement, appels et enquêtes, instauration des politiques, etc.).

Les généralistes offrent une expertise et des services dans le cadre de deux fonctions ou plus.

Les spécialistes offrent une expertise et des services complets dans le cadre d'une fonction ou plus.

Les spécialistes et les généralistes occupent des postes de niveaux subalternes, intermédiaires et principaux. La distinction entre ces niveaux de travail repose sur des facteurs tels que l'importance et la nature de l'organisation desservie, les répercussions des décisions ou des recommandations sur l'entité organisationnelle desservie (par exemple, district, région, ministère ou fonction publique), la diversité des fonctions et (ou) des sous-fonctions attribuées et la responsabilité liée à la gestion des équipes et des projets.

Exigences
  • Allié à une connaissance et à une expérience du travail à effectuer, le diplôme d'études secondaires (ou l'équivalent) constitue une exigence minimale
  • Certaines tâches peuvent exiger un certificat, une accréditation ou des études postsecondaires dans le domaine de la gestion des ressources humaines

Niveaux de responsabilité du consultant en dotation

1. PE – Subalterne
Niveau typique de responsabilité
  • Niveau d'entrée et de travail subalterne d'un spécialiste oeuvrant dans une sous-fonction liée au personnel (par exemple, analyse d'emploi, recrutement, exclusions) ou d'un généraliste doué d'une autorité limitée dont le travail englobe les sous-fonctions de deux fonctions ou plus (par exemple, dotation en personnel, formation, relations avec les employés)
  • Travailler dans un contexte organisationnel restreint ou de petite envergure (par exemple, district d'une opération régionale, modeste unité organisationnelle d'une Administration centrale ou petit organisme)
  • Travailler au sein d'une sous-fonction ou plus, conformément aux procédures établies
  • Identifier les problèmes et apporter des solutions de rechange
  • Conseiller les gestionnaires et les employés sur l'application des procédures, des normes, des pratiques, etc. qui concernent les tâches attribuées; collaborer, au besoin, avec les employés principaux à la présentation des programmes de formation
  • Procéder à des analyses, des recherches et à des enquêtes préliminaires, et préparer les rapports et les documents pertinents

Supervision reçue et exercée
  • Les conseils et l'aide sont immédiatement fournis par un superviseur, un tuteur et (ou) les conseillers de l'Administration centrale. À l'occasion, le titulaire peut diriger le travail de conseillers en personnel moins expérimentés dans un domaine de spécialité donné, notamment l'évaluation ou d'autres mécanismes de contrôle du rendement
  • Le titulaire peut assurer la supervision continu du travail effectué par le personnel de soutien administratif et recommander la formation, le perfectionnement, de même que l'évaluation et l'amélioration du rendement

Exigences en matière de formation et d'expérience
Le titulaire doit posséder une connaissance des principes et des pratiques de gestion du personnel, et ceci dans un (des) domaine(s) particulier(s) de spécialisation. Le travail exige une expérience liée à l'exercice de sous-fonctions liées au personnel, et peut exiger des compétences spécifiques relatives aux entrevues, aux analyses, aux documents, aux recherches, aux communications et à la facilitation, etc. Allié à une formation spécifique, le diplôme d'études secondaires (ou l'équivalent) constitue une exigence minimale

2. PE – Intermédiaire
Niveau typique de responsabilité
  • Niveau de travail d'un spécialiste oeuvrant dans une sous-fonction ou une fonction liée au personnel, ou d'un généraliste dont le travail englobe une sous-fonction ou plus relevant de deux fonctions ou plus; ou premier niveau de supervision de travailleurs subalternes (spécialistes et (ou) généralistes) au sein d'une sous-fonction ou d'une fonction
  • Travailler au sein d'un vaste contexte organisationnel (par exemple, à titre de spécialiste oeuvrant dans un organisme central, dans une Administration centrale ou dans une région disséminée; à titre de généraliste dans un petit organisme; à titre de superviseur affecté à toutes les fonctions liées au personnel dans un petit bureau régional; ou à titre de superviseur de premier niveau affecté aux sous-fonctions ou aux fonctions liées au personnel à l'échelle d'un ministère
  • Exercer ou superviser une (des) sous-fonction(s) ou une (des) fonction(s), conformément aux politiques du ministère ou de l'organisme central
  • Résoudre des problèmes difficiles, élaborer des procédures de fonctionnement et recommander la modification des politiques, des procédures et des systèmes existants, ou leur élaboration
  • Donner des conseils aux gestionnaires sur les diverses stratégies et méthodes à adopter; élaborer et livrer des programmes de formation du personnel; offrir des services de consultation dans le(s) domaine(s) de travail concerné(s) aux gestionnaires, aux employés, aux représentants syndicaux et aux autres ministères en vue de promouvoir la compréhension et la résolution des problèmes

Supervision reçue et exercée
  • Le titulaire interprète les lois, les politiques et les directives en consultant soit les spécialistes fonctionnels des organismes centraux ou de l'Administration centrale, soit son superviseur. Le titulaire supervise une équipe ministérielle ou régionale, attribue des tâches et des projets et évalue le travail; ou il agit à titre de spécialiste ou de gestionnaire de projet à l'échelle ministérielle ou interministérielle, élabore des procédures de fonctionnement, recommande des politiques, des systèmes et des procédures, résout des cas litigieux, et représente la direction devant des tiers; ou il offre un service de consultation à titre de généraliste à l'égard de toutes les fonctions liées au personnel à l'échelle des régions ou des petits organismes

Exigences en matière de formation et d'expérience
  • Le titulaire possède une connaissance des principes et des pratiques de la gestion du personnel (dans un(des) domaine(s) particulier(s) de spécialisation), de l'interdépendance des fonctions liées au personnel, de même que de la structure de l'organisation desservie et de ses programmes. Le titulaire doit posséder une expérience liée au fonctionnement des sous-fonctions ou des fonctions, à la résolution de problèmes, ainsi qu'à la prestation de services et de conseils. Une expérience de la planification, de l'organisation et de la direction d'une équipe peut être exigée
  • Allié à une vaste expérience, le diplôme d'études secondaires (ou l'équivalent) constitue une exigence minimale

3. PE – Supérieur
Niveau typique de responsabilité
  • Gestionnaire affecté aux fonctions régionales ou aux sous-fonctions ou fonctions ministérielles ou interministérielles; ou spécialiste affecté à la gestion de projets complexes et de grande visibilité qui influent sur le fonctionnement d'une sous-fonction au sein d'un service ou de plus d'une fonction ou sous-fonction au sein d'un ministère
  • Travailler dans un très vaste contexte organisationnel, à titre de gestionnaire de toutes les fonctions liées au personnel dans une région très disséminée, à titre de gestionnaire d'un organisme central ou d'une administration centrale responsable d'au moins une fonction liée au personnel au sein d'un ministère ou de toutes les fonctions au sein d'un service: à titre de spécialiste oeuvrant dans un ministère ou un organisme central responsable de projets créateurs de changements innovateurs dans une (des) fonction(s) ou une (des) sous-fonction(s)
  • Planifier, organiser, contrôler et diriger l'instauration et (ou) le fonctionnement de sous-fonction(s), fonction(s) et de projet(s) liés au personnel s'inscrivant dans le cadre d'une politique ministérielle ou législative
  • Approuver et recommander de nouveaux systèmes, politiques et procédures et mettre en oeuvre des techniques innovatrices en vue de créer et de promouvoir des changements, un meilleur rendement et des améliorations conformes aux objectifs du programme
  • Donner aux gestionnaires des conseils et une aide autorisés, fonctionnels ou spécialisés, à l'échelle d'un ministère ou d'un organisme central, en vue de la résolution de questions ou de problèmes importants; représenter le ministère ou la Couronne à l'occasion de la présentation de la position des gestionnaires devant les tribunaux administratifs ou d'autres tiers
  • Promouvoir et promulguer les services au personnel, créer des possibilités d'amélioration et d'harmonisation des relations avec la clientèle desservie

Supervision reçue et exercée
  • Dans le cadre du vaste contexte des objectifs du programme établis par les représentants du ministère et (ou) des organismes centraux, interpréter les lois, établir ou recommander des politiques et des procédures, et agir à titre d'agent de changement chargé de promouvoir l'amélioration du fonctionnement des sous-fonctions et des fonctions à l'échelle ministérielle et interministérielle
  • Le titulaire planifie, organise, contrôle, dirige et évalue le travail des subalternes, et peut contrôler les budgets et répartir les ressources; ou il gère un service ou un portefeuille interministériel

Personnel de l'achat et de l'approvisionnement (PG)

Les agents des achats se spécialisent dans les domaines des achats ainsi que de la négociation et de la gestion des marchés. Les agents des achats devront examiner les demandes, analyser les spécifications des achats et arrêter des méthodes, examiner les données récapitulatives, planifier les approvisionnements, envoyer des invitations à soumissionner ou des demandes de proposition, négocier avec des fournisseurs, s'assurer conformé à toutes les conditions du ministère, préparer des documents contractuels et gérer les marchés.

Exigences
Capacités que l'on trouve habituellement chez les personnes qui ont terminé des études secondaires.  Certains postes peuvent exiger des études postsecondaires. Le personnel fourni doit démontrer qu'il possède des connaissances du processus de négociation des marchés au sein de l'administration publique fédérale, une expérience acquise dans un milieu où l'on négocie des marchés, et avoir occupé antérieurement des postes où il était habilité à signer et à approuver des marchés

Il y a deux niveaux de PG :
  1. PG subalternes :
    Le travail se limite à la planification, à l'organisation et à l'exécution d'achats courants, d'achats moins complexes ou des documents d'approbation et de contrat d'utilisation normalisés sont utilisés

  2. PG intermédiaires :
    Le travail porte sur des achats plus complexes et de plus grande valeur, comprenant des négociations complexes ou la préparation de presentations officielles au Conseil du Trésor

Lorsque votre besoin déborde du champ d'application du présent catalogue, veuillez communiquer avec Peggy Juan au 416-219-3856 ou TPSGC.ORSAT-ORTHS.PWGSC@pwgsc-tpsgc.gc.ca et nous mettrons au point une solution, soit par révision du catalogue soit au moyen d'une soumission ou d'une notification distinctes.

Date de modification :